Langue

Solidarité avec la population de Cajamarca en lutte contre le projet Conga (COMMUNIQUE)

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by emailPDF versionPDF version

A l'issue de la réunion-débat « Conga no va!-Agua si, oro no ! » réalisée le 10 février 2012 à la Maison de l'Amérique Latine (27 Bd St-Germain,75007-Paris), les associations organisatrices de la réunion -Casa de Santa Fe en Paris, Tierra y Libertad, Colectivo de Peruanos en Francia et France Amérique Latine - proposent le communiqué de solidarité ci-après et le soumettent à la signature des citoyens et personnalités de France et d'Amérique Latine.

COMMUNIQUE - SOLIDARITE AVEC LA POPULATION  DE CAJAMARCA EN LUTTE CONTRE LE PROJET CONGA

La  multinationale Yanacocha qui exploite à ciel ouvert depuis 18 ans la plus grande mine d'or du continent latino-américain dans la région de Cajamarca (Andes nord du Pérou) au prix d'exactions contre les communautés paysannes, de pollution, de contamination et de violation des droits de l'homme, prétend désormais  étendre ses activités en exploitant la mine Conga dans la région de Celendin. Pour ce faire le projet Conga prévoit d' assécher quatre lacs (deux pour extraire l'or et deux pour servir de dépôt des déchets) et d'intervenir dans une zone à écosystème fragile, ce qui provoquera des dommages irréversibles pour l'environnement, la santé et la vie des habitants.

Yanacocha a donné à Cajamarca son titre de “capitale de l'or d'Amérique latine”, alors que la région demeure l'une des plus pauvres du Pérou. Aussi ce nouveau  projet a-t-il provoqué la révolte  non seulement des communautés paysannes mais également de la population de la région et de tout le pays ; il a  donné lieu à une mobilisation d'une ampleur sans précédent pour la défense de l'eau : grève générale illimitée de 11 jours dans toute la région  et  marche nationale pour l'eau du 1er au 10 février 2012, depuis Célendin  jusqu'à Lima.

C’est pourquoi :

Au nom du droit à l'eau,  reconnu comme  partie intégrante des droits de l'homme par résolution de l'Assemblée générale de l'ONU le 28 juillet 2010,

Au nom du  droit des populations indigènes à déterminer et élaborer leurs  stratégies de développement, à  être consultées et à donner leur approbation à tout projet affectant leurs terres et autres ressources notamment hydriques, reconnus internationalement par la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples indigènes de 2007  et par la Convention 169 de l'OIT (article15) de 1994 ratifiée, par le Pérou,

Nous manifestons notre solidarité avec les communautés paysannes et la population de Cajamarca en lutte contre le projet Conga et nous   demandons au gouvernement péruvien l' annulation du projet  ainsi que l'arrêt immédiat des sanctions et représailles contre les dirigeants populaires du mouvement de protestation massive qu'il a provoqué.

Blog "Solidarité Cajamarca (Conga No va!)" http://solidaritecajamarca.blogspot.com

Pour la signature de ce communiqué de solidarité, voir en bas de la première page après le communiqué et la liste des 150 premières signatures.

Pour toute correspondance: [email protected]


 

Commentaires

 

Commenter le contenu (Soumis à modération)

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.

La newsletter de Aldeah.org

S'abonnez au bulletin d'information