Langue

NON AU SACCAGE DE NOS TERRITOIRES ET DE NOS VIES POUR QUELQUES GOUTTES DE PETROLE!

Fichiers attachés

Fichier attachéDateTaille
File doue_5mars_tract_collectif_77.pdf02/28/11 10:24 pm82.05 Ko
Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email

Toutes et tous à DOUE le samedi 5 mars 2011 à 15h

LES RAISONS DE NOTRE REFUS

Des permis de forage en Seine et Marne ont été attribués à des sociétés pétrolières utilisant une nouvelle méthode dite de “fracturation hydraulique”. Il s’agit de provoquer la destruction de la roche dans le sous-sol en y injectant un mélange de garnds volumes d'eau, de sable et de très nombreux produits chimiques (certains hautement toxiques) sous très haute pression. Les dangers de cette méthode sont avérés aux États-Unis et au Canada. 80% de la surface de notre département, y compris dans les zones urbaines, est concerné par les permis attribués et les demandes en cours d’instruction.

c'est:

CATASTROPHIQUE POUR NOTRE ENVIRONNEMENT ET NOTRE SANTE

  • Destruction des paysages et de la vie sauvage;
  • Lourde pollution des nappes phréatiques dont celle de Champigny qui alimente une partie importante de l'Ile de France;
  • Trafic routier insupportable (centaine de rotation de poids lourds par puits);
  • Prélèvement énorme et gratuit d'eau douce alors que notre département est officiellement déclaré en état de sécheresse permanent;

ECONOMIQUEMENT INSENSE

  • Taxes locales dérisoires versées par les sociétés pétrolières  qui ne permettront même pas de compenser les diverses dégradations  notamment celles de nos routes  mises à mal par  l'intensité du trafic de poids lourds;
  • Droits perçus par l'Etat très inférieurs aux pratiques dans les autres pays.  

DEMOCRATIQUEMENT INADMISSIBLE

  • Notre sous-sol est livré gratuitement aux compagnies pétrolières  dans la plus grande opacité, même à l'égard de nos élus locaux
  • Alors que la fracturation hydraulique est utilisée dès la phase d'exploration une ordonnance vient de simplifier davantage encore les procédures au profit des sociétés pétrolières et au détriment de la population;  

CONTRAIRE AUX URGENCES ENERGETIQUES

  • L’extraction des ultimes réserves de pétrole dans nos bassins de vie par des méthodes calamiteuses est certainement rentable pour des sociétés pétrolières spéculant sur les cours du pétrole. Elle s’accompagne d’un désengagement de l’Etat dans la recherche d’autres sources d’énergie. A l’opposé de cette vision à court terme, il est pourtant plus que jamais nécessaire d’investir dans les énergies nouvelles et renouvelables, pour faire face aux besoins élémentaires des populations dans les années à venir. (déjà plus de 8 millions de précaires énergétiques en 2010...) … Tout cela pour une production ne représentant que quelques pour cent de la consommation française annuelle sachant par ailleurs que la production d'un puits est maximale au bout de cinq ans et qu'il est improductif au bout de 10 ans maximum …
  • Une étude réalisée en deux mois par les services de l'Etat est un leurre. De même que le nuage de Tchernobyl ne franchissait pas les frontières ou que l'amiante ne tuait pas en France, on nous assurera qu'en France tout sera propre!

LES TRAVAUX NE DOIVENT PAS REPRENDRE LE 16 AVRIL 2011 - TOUS LES PERMIS DOIVENT ETRE DENONCES

Informations pratiques pour vous rendre à Doue depuis Paris

Commentaires

 

Commenter le contenu (Soumis à modération)

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
Refresh Type the characters you see in this picture. Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.

La newsletter de Aldeah.org

S'abonnez au bulletin d'information