Langue

STOP et NON AUX HYDROCARBURES DE SCHISTES ! (agglutination)

Pologne, la fin de l’exploration du gaz de schiste

(!) Info minute – Revue de Presse PGNiG mettra fin à l’exploration des gaz de schiste si une «dernière chance» ne donne pas des résultats prometteurs en Juin a annoncé le 10 mai 2016 le PDG de la compagnie pétrolière et gazière contrôlées par l’État polonais. Dernière tentative de fracking PGNiG va procéder à sa […]

Gaz de schiste : le sénateur Jean-Claude Lenoir a allumé le feu sur ... - Public Sénat

Google actu "Schiste" - jeu, 12/05/2016 - 12:17

Public Sénat

Gaz de schiste : le sénateur Jean-Claude Lenoir a allumé le feu sur ...
Public Sénat
Invité à réagir au débat sur l'importation du gaz de schiste des Etats-Unis dans l'hexagone, Jean-Claude Lenoir, sénateur LR de l'Orne, a sorti deux briquets, « un Français et un Américain », pour démontrer qu'il n'y avait aucune différence entre les ...

La France peut-elle empêcher l'importation du gaz de schiste ... - Libération

Google actu "Schiste" - jeu, 12/05/2016 - 11:20

Libération

La France peut-elle empêcher l'importation du gaz de schiste ...
Libération
Ségolène Royal, ministre de l'Environnement et fervente opposante au gaz de schiste, ne souhaite pas que les énergéticiens français en importent. Mardi, elle a assuré qu'elle allait «examiner la façon dont nous pouvons interdire [cette importation]» en ...
Gaz de schiste: que Ségolène Royal arrête de nous la jouer façon ...Challenges.fr
Gaz de schiste : "Ségolène Royal mène un combat vain", estime ...RTL.fr
Gaz de Schiste : le mauvais combat de Ségolène RoyalL'Opinion
Le Monde -Le Huffington Post
67 autres articles »

Revue de presse du 10 mai 2016

Gaz de Schistes Provence - jeu, 12/05/2016 - 09:33

Un tour d’horizon complet de nos amis Varois.

Association Pour la Sauvegarde du Patrimoine Naturel-Provence-Alpes-Côte d'Azur

Biodiversité :

Bactéries : la forme la plus développée du vivant sur notre planète

Climat:

Une illustration du changement climatique depuis 1850

La mobilisation internationale à Washington pour concrétiser l’accord sur le climat

Le Zimbabwe vend ses animaux sauvages pour les sauver de la sécheresse.

La lente conversion des fonds de placement à la protection du climat

L’incendie de Fort McMurray et la lutte pour sauver le climat

Eau :

20 lieux sur la Terre où l’eau disparaît

Energies :

Où l’on revient sur la question du raccordement des éoliennes

Forêt :

La catastrophe environnementale que représente l’incendie gigantesque de Fort McMurray

Gaz de schiste:

L’exploitation du gaz de schiste qui accroît considérablement le risque sismiques

Pollutions :

Un focus sur les Néonicotinoïdes

Le plastique qui se décompose dans l’Océan en nanoparticules polluante

Le Brésil lance une procédure judiciaire contre les entreprises responsables de la rupture du barrage près…

View original post 2 mots de plus


Pétrole de schiste: une interdiction de forage en France confirmée en justice

Gaz de Schistes Provence - jeu, 12/05/2016 - 09:19

Source: Romandie.com

Paris – Le groupe pétrolier canadien Vermilion a renoncé à son recours contre une interdiction de réaliser un forage d’exploration pétrolière à Nonville (Seine-et-Marne), la rendant ainsi définitive, a-t-on appris mercredi auprès de l’avocat de la commune.

Cette interdiction avait été prononcée en 2014 par le tribunal administratif de Melun à l’encontre du groupe pétrolier américain Hess Oil, dont la licence a été reprise par Vermilion.

Cette décision, présentée comme une première en France du côté des militants écologistes qui reprochaient à Hess Oil de viser du pétrole de schiste, avait été contestée devant la cour administrative d’appel de Paris.

Lors d’une audience lundi, nous avons appris que le rapporteur public – ses conclusions sont généralement suivies – allait nous donner raison: rejet de l’appel et confirmation du jugement du tribunal administratif, a expliqué Me Arnaud Gossement à l’AFP.

Dans la foulée, Vermilion a renoncé à son recours, à la veille de l’audience jeudi où devaient être présentées les conclusions du rapporteur public.

Ce dernier va d’ailleurs accepter ce désistement, confirmant ainsi le jugement du tribunal de Melun, a expliqué Me Gossement.

Personne n’était joignable chez Vermilion pour commenter l’information.

Selon l’avocat de Nonville, le projet de forage portait très clairement sur du pétrole de schiste: c’est écrit noir sur blanc dans le jugement du tribunal administratif.

Or, une des seules techniques disponibles à ce jour pour extraire ce type de pétrole, la fracturation hydraulique, est critiquée pour les risques qu’elle fait courir à l’environnement et interdite en France depuis 2011.

Hess Oil avait de son côté assuré à plusieurs reprises vouloir simplement sonder par des forages conventionnels le sous-sol du bassin parisien pour rechercher des hydrocarbures non exploités.

La société elle-même, avant la loi de 2011, avait fait circuler un dossier de presse auprès des élus locaux dans lequel il était écrit noir sur blanc qu’il y aurait schiste et fracturation hydraulique. Comme par enchantement, après la loi, elle a prétendu le contraire, a commenté Arnaud Gossement.

C’est pour cela que ce jugement est très important: (…) c’est la première fois que nous avons un jugement qui annule une autorisation de forage pour du pétrole de schiste. C’est la première fois qu’on a une application claire, nette, directe de la loi de 2011, a-t-il ajouté.


Interdire les importations de gaz de schiste, la ministre de l'énérgie et de l'environnement le voudrait. Y parviendra-t-elle ?

NON au Gaz de schiste83 (VAR) - jeu, 12/05/2016 - 08:32
Paris (AFP) - La ministre de l'Énergie et de l'Environnement Ségolène Royal a affirmé mardi vouloir " examiner juridiquement " comment interdire l'importation de gaz de schiste en France, alors...

Incendie de Fort McMurray: le Mordor monte en puissance

Gaz de Schistes Provence - jeu, 12/05/2016 - 00:24

source: huffington post (blog Emmanuel Poilane))

  

 

Pour les acteurs de la société civile qui travaillent à la lutte contre le changement climatique, la question des énergies fossiles est le cœur de la solution pour gagner la bataille. La production de gaz de schiste et de sables bitumineux est l’exemple criant de ce qu’il ne faut pas faire. Il est urgent de changer radicalement nos pratiques énergétiques.

Au cœur du sujet et de la polémique, La province de l’Alberta au Canada. Sa gigantesque économie des sables bitumineux détruit et pollue un territoire immense. Lors de leurs venues à Paris en décembre dernier pour la COP21, certains représentants autochtones parlaient de cette région comme celle du Mordor du Seigneur des Anneaux de Tolkien.

Pour vous rendre compte par vous-même de cette réalité dévastatrice en Alberta, n’hésitez pas à regarder le documentaire H2oil, ces 50 minutes sont édifiantes.

Si l’on regarde l’actualité des incendies de Fort Mc Murray sous ce prisme, il est possible de porter une toute autre analyse que celle de la catastrophe naturelle qui a pour seul rapport avec les sables bitumineux d’en freiner l’exploitation du fait des mesures de sécurité et de causer un grand manque à gagner. Ce discours est diffusé massivement dans les médias par complaisance. Il est tout à fait ironique que l’économie des sables bitumineux soit dépeinte comme une victime de cet incendie alors qu’elle en est en grande partie responsable.

En effet, la destruction des milieux naturels par ces industries pétrolières et la très forte consommation d’eau qu’elles impliquent, endommagent profondément les écosystèmes , comme l’expliquent plusieurs articles de médias alternatifs, et notamment celui d’Hervé Kempf sur le site Reporterre mais aussi cet entretien avec Nancy Huston.

Notre humanité inhumaine.

Derrière cette folie de la recherche du pétrole à tout prix, il y a l’aveuglement croissant des politiques qui refusent de comprendre que le changement climatique est en marche et que son rythme s’accélère. Nous devons collectivement et urgemment prendre des décisions fortes pour ne pas être victimes demain d’autres catastrophes telles celle de Fort McMurray.

Cette année 2016 est marquée par un phénomène El Niño exceptionnellement puissant. C’est un peu comme si la planète se protégeait de nos erreurs et provoquait les conditions naturelles pour des événements climatiques extrêmes qui soient en mesure de nettoyer les bêtises de l’Humanité.

Nous semons le vent et récoltons la tempête. Jamais le proverbe n’aura aussi bien porté son sens. Nous devons regarder les choses en face et cesser de croire que les événements ne sont pas liés entre eux.

Les exploitations de sables bitumineux de Fort McMurray sont directement liées à l’incendie qui dévaste la région.

Notre planète est un système fragile et complexe. Nous savons pertinemment aujourd’hui que l’activité humaine perturbe ce système et que le climat doit être urgemment protégé. Nous savons qu’avec ces perturbations de plus en plus fortes, les conditions de vies vont changer avec le risque, à terme, de la disparition de l’Humanité voire de toute vie sur Terre.

Nous avons le devoir de rappeler aux entreprises de l’industrie des énergies fossiles que 80% des réserves naturelles doivent rester dans le sol pour respecter l’objectif de 2 degrés maximum de hausse du climat et éviter la catastrophe . Il est de notre responsabilité de demander à nos Etats d’interdire immédiatement les exploitations climaticides de gaz de schiste et de sables bitumineux partout dans le monde.

Dans le cas contraire, le Mordor continuera de s’étendre et petit à petit notre planète disparaitra sous les cendres engendrées par la fièvre de profit de quelques-uns . Notre quête de survie de l’Humanité ne fait que commencer.

Lire aussi:

• Les animaux de Fort McMurray sauvés des flammes

• L’incendie ravageur à Fort McMurray atteint 20 fois la superficie de Paris

• Les sinistrés de Fort McMurray découvrent l’ampleur des dégâts

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici


NON à l'importation de gaz de schiste

COLLECTIF 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE - mer, 11/05/2016 - 21:42
GAZ DE SCHISTE : POUR INTERDIRE LES IMPORTATIONS, RÉVISONS LES RÈGLES DE L'OMC

Par Maxime Combes : sortons de l'âge des fossiles !

Interrogée à l'Assemblée nationale, Ségolène Royal a annoncé vouloir interdire l'importation de gaz de schiste sur le territoire national.

L'intention est louable. Mais la proposition est contraire aux pratiques et décisions récentes du gouvernement et de la Commission européenne en la matière. Et elle se heurte de plein fouet aux règles de l'OMC. Explications.

Après la Norvège et le Portugal, la France va importer du gaz de schiste provenant des Etats-Unis. L'information n'est pourtant pas nouvelle.

Cela fait deux ans que l'on sait qu'EDF et Engie ont signé des contrats aux Etats-Unis leur permettant d'importer du gaz de schiste en France, sans que le gouvernement, pourtant actionnaire majoritaire et de référence dans chacune des deux entreprises, ne cherche à les en empêcher. Cela fait également deux ans que nous alertons sur les investissements des entreprises françaises (et notamment des banques françaises) dans le gaz de schiste (production, exploitation, services ou importation). Des investissements qui sont encouragés et jugés de façon bienveillante par le Président de la République et le gouvernement.

Interrogée sur France 2 ce dimanche 8 mai, Ségolène Royal a affirmé qu'on ne pouvait « pas interdire le gaz de schiste sur le territoire français pour des raisons environnementales graves et en même temps accepter l'importation ». C'est juste. Mais c'est pourtant ce qu'ont laissé faire le gouvernement et les services de l'Etat, en toute connaissance de cause, depuis plus de deux ans.

Autrement dit : Ségolène Royal annonce vouloir interdire les importations de gaz de schiste que le gouvernement et les services de l'Etat ont encouragées ou, du moins, n'ont pas cherché à bloquer.

En affirmant vouloir étudier « juridiquement » la façon d'interdire les importations prévues par EDF et Engie, Ségolène Royal, en plus de réagir avec retard, expose au grand jour le manque de sérieux et les négligences du gouvernement en matière de contrôle sur les choix d'investissement d'entreprises dont l'Etat est actionnaire majoritaire (EDF) et de référence (Engie). Rappelon-nous d'ailleurs que le gouvernement avait sélectionné ces deux entreprises pour être des sponsors de la COP21 au prétexte que cela les inciterait à avoir des comportements plus climato-compatibles au lendemain de la COP21 qu'avant (voir ici et ici) : il n'en est manifestement rien.

Un manque de sérieux qui se double d'une mauvaise compréhension des systèmes énergétiques.
Les contrats prévoient d'importer 100 % de gaz naturel liquéfié (GNL) provenant de la production étatsunienne, le GNL étant la seule forme sous laquelle il est possible de transporter du gaz (de schiste ou pas) à travers les océans.
Il se trouve qu'aux Etats-Unis, comme dans les autres pays, il n'existe qu'un seul système gazier d'acheminement et de distribution (gazoducs), de stockage et de traitement du gaz (usines de liquéfaction et de regazéification).

Autrement dit : à partir du moment où vous souhaitez importer du gaz naturel liquéfié d'un pays qui exploite – ou envisage d'exploiter – des gaz de schiste, vous importez (ou importerez) nécessairement du gaz de schiste !

Autrement dit bis : à partir du moment où vous souhaitez interdire l'importation de gaz de schiste, vous devez interdire l'importation de gaz de tous les pays exploitant du gaz de schiste.

Autrement dit ter : interdire l'importation de gaz de schiste tout en ayant encouragé la construction de nouveaux ports méthaniers (Dunkerque) ou l'extension de ports existants (Montoir, Fos-sur-mer) est contradictoire.

« Permettre aux entreprises européennes d'importer des ressources énergétiques et matières premières des États-Unis », telle est une des missions qu'a assigné la Commission européenne au Tafta.
Autrement dit : la Commission européenne négocie au nom du gouvernement français la facilitation des importations de gaz de schiste que Ségolène Royal annonce vouloir interdire !

Le 16 février, la Commission européenne a dévoilé de nouvelles propositions en matière d'approvisionnement en gaz : elle encourage l'UE et les Etats-membres à une importation massive de gaz de schiste venant des Etats-Unis au nom de la sécurité de l'approvisionnement énergétique des pays-membres de l'UE.

Pour des raisons techniques liées à l'interconnexion des réseaux gaziers européens, la question de l'interdiction de l'importation de gaz de schiste doit donc se poser au niveau européen, en étant accompagnée d'une proposition d'interdiction d'exploitation sur le sol européen. Si Ségolène Royal est sincère, c'est clairement la direction à suivre. La tâche est immense. De nombreux pays ne veulent pas interdire l'exploitation des gaz de schiste et les récentes décisions de la Commission européenne vont dans le sens contraire. Néanmoins, une telle proposition pourrait être soutenue par de nombreuses organisations de la société civile européenne.

Au nom du climat et de l'environnement, proposer d'interdire au niveau européen l'importation de gaz de schiste – et donc de GNL – de pays les exploitant serait une proposition courageuse et de nature à faire bouger les lignes. Une telle proposition se heurterait frontalement aux règles du commerce international qui sont consignées dans les accords de l'OMC.

Lire l'article sur le Blog Médiapart de Maxime Combes

Pétrole de schiste: une interdiction de forage en France confirmée ... - Romandie.com

Google actu "Schiste" - mer, 11/05/2016 - 19:12

Pétrole de schiste: une interdiction de forage en France confirmée ...
Romandie.com
Paris - Le groupe pétrolier canadien Vermilion a renoncé à son recours contre une interdiction de réaliser un forage d'exploration pétrolière à Nonville (Seine-et-Marne), la rendant ainsi définitive, a-t-on appris mercredi auprès de l'avocat de la commune.

et plus encore »

Ségolène Royal peut-elle faire barrage au gaz de schiste américain ? - Le Monde

Google actu "Schiste" - mer, 11/05/2016 - 18:41

Le Monde

Ségolène Royal peut-elle faire barrage au gaz de schiste américain ?
Le Monde
C'est en tout cas dans un combat avant tout symbolique que se lance la ministre de l'environnement et de l'énergie, Ségolène Royal, en s'attaquant aux importations de gaz de schiste. Tant sur le plan juridique que technique, la cause semble en effet ...
La France peut-elle empêcher l'importation du gaz de schiste ...Libération
Gaz de schiste : Ségolène Royal veut bloquer l'importationLe Point
Gaz de schiste: que Ségolène Royal arrête de nous la jouer façon ...Challenges.fr
RTL.fr -L'Opinion
67 autres articles »

Importation de gaz de schiste: Ségolène Royal écrit aux dirigeants d ... - Romandie.com

Google actu "Schiste" - mer, 11/05/2016 - 18:08

Importation de gaz de schiste: Ségolène Royal écrit aux dirigeants d ...
Romandie.com
Paris - La ministre française de l'Energie et de l'Environnement Ségolène Royal a écrit mercredi aux deux dirigeants d'EDF et Engie pour leur demander de renoncer à l'avenir à importer du gaz de schiste, dans un courrier que l'AFP a pu consulter.

Gaz de schiste: Ségolène Royal veut interdire l'importation - Sciences et Avenir

Google actu "Schiste" - mer, 11/05/2016 - 17:02

Sciences et Avenir

Gaz de schiste: Ségolène Royal veut interdire l'importation
Sciences et Avenir
La ministre de l'Énergie et de l'Environnement veut examiner comment interdire l'importation de gaz de schiste alors qu'EDF et Engie ont prévu d'importer du gaz américain, dont une partie sera issue des gisements de schiste. La ministre de l'Énergie et ...

Gaz de schiste : Ségolène Royal veut bloquer l'importation - Le Point

Google actu "Schiste" - mer, 11/05/2016 - 10:28

Le Point

Gaz de schiste : Ségolène Royal veut bloquer l'importation
Le Point
Je vais examiner juridiquement la façon dont nous pouvons interdire l'importation de gaz de schiste et, en tout état de cause, ces entreprises (EDF et Engie, NDLR) devront s'orienter vers d'autres marchés pour n'importer que des gaz d'origine ...
Interdire l'importation de gaz de schiste ? Mission impossible (même ...L'Usine Nouvelle
Gaz de schiste : pourquoi Ségolène Royal ne peut pas bloquer l ...RTL.fr
En France, du gaz de schiste bientôt importé des Etats-Unis20minutes.fr
France Info -Le Figaro -ladepeche.fr
40 autres articles »

Ségolène Royal ne veut pas du gaz de schiste américain - bioaddict

Google actu "Schiste" - mer, 11/05/2016 - 10:03

Ségolène Royal ne veut pas du gaz de schiste américain
bioaddict
Pour être en cohérence avec l'interdiction de l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste en France, Ségolène Royal, Ministre de l'Énergie et de l'Environnement, a déclaré ce mardi 10 mai 2016 devant les Députés, à l'Assemblée Nationale, qu'elle ...

Interdiction d’importation de gaz de schiste : Coup de bluff de Ségolène Royal?

(!) Info minute – Revue de Presse Après l’annonce faite de l’importation de gaz de schiste par des opérateur énergétiques français (EDF et ENGIE), la ministre de l’Énergie et de l’Environnement Ségolène Royal a indiqué à l’assemblée nationale mardi 10 mai 2016 qu’elle allait ‘examiner juridiquement la façon dont nous pouvons interdire l’importation de gaz […]

Des milliers de manifestants à Rome contre le TAFTA

Gaz de Schistes Provence - mar, 10/05/2016 - 23:19

         

source: reporterre

9 mai 2016

Martelant le slogan : « Vous avez touché le fond ! », des milliers de manifestants ont défilé samedi 7 mai à Rome contre l’accord Tafta, qui vise à créer une vaste zone de libre-échange entre les États-Unis et l’Union européenne.

Participaient à la manifestation la secrétaire nationale des syndicats de la CGIL, Susanna Camusso, et de la FIOM, Maurizio Landini, ainsi que 200 organisations de la societé civile, dont Greenpeace,qui a récemment publié une version du projet de traité, confirmant les conséquences néfastes d’un tel accord sur la santé et l’environnement, entre autres.

 Source (en italien) : Repubblica


Royal contre l'importation de gaz de schiste - Libération

Google actu "Schiste" - mar, 10/05/2016 - 20:12

Royal contre l'importation de gaz de schiste
Libération
Ségolène Royal a dit mardi vouloir «examiner juridiquement» comment interdire l'importation de gaz de schiste en France, alors qu'EDF et Engie ont prévu d'importer du gaz américain, dont une partie sera issue des gisements de schiste. «Je vais examiner ...

Gaz de schiste: Ségolène Royal veut interdire l'importation - Le Berry Républicain

Google actu "Schiste" - mar, 10/05/2016 - 18:10

Le Berry Républicain

Gaz de schiste: Ségolène Royal veut interdire l'importation
Le Berry Républicain
La ministre de l'Énergie et de l'Environnement Ségolène Royal a affirmé mardi vouloir "examiner juridiquement" comment interdire l'importation de gaz de schiste en France, alors qu'EDF et Engie ont prévu d'importer du gaz américain, dont une partie ...

Maroc : Il n'y a pas exploration de gaz de schiste à Tendrara selon l ... - Yabiladi

Google actu "Schiste" - mar, 10/05/2016 - 14:53

Yabiladi

Maroc : Il n'y a pas exploration de gaz de schiste à Tendrara selon l ...
Yabiladi
Alors que la mobilisation se poursuit sur les réseaux sociaux, appelant les citoyens à dénoncer l'exploration et l'exploitation de gaz de schiste à Tendrara par la compagnie britannique Sound Energy, l'ONHYM dément. L'office affirme qu'il s'agit de ...

En France, du gaz de schiste bientôt importé des Etats-Unis - 20minutes.fr

Google actu "Schiste" - mar, 10/05/2016 - 14:47

20minutes.fr

En France, du gaz de schiste bientôt importé des Etats-Unis
20minutes.fr
Malgré l'interdiction en France depuis 2011 de la fracturation hydraulique destinée à extraire du gaz de schiste, cette source d'énergie fossile sera utilisée en Hexagone dès cet été. Il s'agira en effet de gaz importé des Etats-Unis, où son extraction ...
EDF et les gaz de schiste importés: le double langageL'Express
Paris importera-t-il du gaz de schiste malgré son interdiction en ...Sputnik France
ENVIRONNEMENT Gaz de schiste importé en France : "C'est une ...Le Dauphiné Libéré
Boursorama -BFMTV.COM
22 autres articles »
Syndiquer le contenu