Langue

STOP et NON AUX HYDROCARBURES DE SCHISTES ! (agglutination)

Algérie-Exploitation du gaz de schiste : le gouvernement ne recule pas - MAGHREB EMERGENT

Google actu "Schiste" - jeu, 22/01/2015 - 08:23

Algérie-Exploitation du gaz de schiste : le gouvernement ne recule pas
MAGHREB EMERGENT
Très attendu sur le dossier de l'exploitation de gaz de schiste, le Premier ministre Abdelmalek n'a fait que répéter, lors de son intervention télévisuelle de mercredi, la position officielle : L'exploitation est prévue pour 2022, « mais devons mener ...

Algérie: l'exploitation du gaz de schiste n'est pas à l'ordre du jour du ... - MAGHREB EMERGENT

Google actu "Schiste" - jeu, 22/01/2015 - 07:00

Algérie: l'exploitation du gaz de schiste n'est pas à l'ordre du jour du ...
MAGHREB EMERGENT
L'exploitation du gaz de schiste dans les régions sud du pays n'est pas à l'ordre du jour du Gouvernement, a affirmé mercredi le Premier ministre Abdelmalek Sellal précisant qu'il s'agissait seulement d'études à même d'élucider les techniques utilisées ...

Gaz de schiste: Sellal annonce qu'il n'y aura pas d'autres forages ... - Al Huffington Post

Google actu "Schiste" - mer, 21/01/2015 - 20:32

Radio Algérienne

Gaz de schiste: Sellal annonce qu'il n'y aura pas d'autres forages ...
Al Huffington Post
Le Premier Ministre algérien, Abdelmalek Sellal, a assuré, mercredi soir, qu'il n'y aura pas d'autres forages durant les quatre prochaines années et que Sonatrach va se contenter de faire des études expérimentales sur les deux puits déjà forés.
Gaz de schiste et chute des prix du pétrole : Sellal va s'exprimer ce ...TSA - Tout Sur l'Algérie
Abdelmalek Sellal : L'exploitation du gaz du schiste n'est pas à l ...Radio Algérienne
CHUTE DES COURS DU PETROLE ET LE GAZ DE SCHISTE ...Réflexion
algerie-focus.com -Le temps d'Algérie
19 autres articles »

Exploitation du gaz de schiste : le sud de l'Algérie ne décolère ... - Afrik.com

Google actu "Schiste" - mer, 21/01/2015 - 20:25

Afrik.com

Exploitation du gaz de schiste : le sud de l'Algérie ne décolère ...
Afrik.com
C'est en effet le qualificatif qui sied plus à cette situation tendue entre une population qui exige que les travaux de forage de gaz de schiste, entrepris dans le bassin de l'Ahnet (à 28 km d'In Salah), soient arrêtés et les autorités locales qui ...
Algérie : vers un moratoire sur le gaz de schiste?Le Monde
Guerre du gaz en AlgérieLeGazdeSchiste

3 autres articles »

L'Ukraine indépendante de la Russie grâce au gaz de schiste? - L'Express

Google actu "Schiste" - mer, 21/01/2015 - 17:44

L'Express

L'Ukraine indépendante de la Russie grâce au gaz de schiste?
L'Express
"Je suis absolument sûr que dans deux ans, nous serons indépendants de la Russie pour l'énergie. Nous avons un nouveau moyen de recevoir du gaz européen. Nous aurons la technologie pour le gaz de schiste dans notre pays", a déclaré le dirigeant ...
L'armée russe aurait envahi l'Est de l'UkraineleJDD.fr

225 autres articles »

Gaz de schiste : In Salah attend l'annonce officielle du gel des forages - algerie-focus.com

Google actu "Schiste" - mer, 21/01/2015 - 17:03

algerie-focus.com

Gaz de schiste : In Salah attend l'annonce officielle du gel des forages
algerie-focus.com
La rumeur faisant état d'une décision du chef de l'Etat d'arrêter les forages de gaz de schiste à In-Salah, partagée sur les réseaux sociaux et relayée par certains médias, est infirmée par des représentants des manifestants qui maintiennent toujours ...
La présidence aurait décidé le gel du dossier gaz de schiste Nuit de ...El Watan

2 autres articles »

Pétrole de schiste : la baisse des cours se fait sentir aux Etats Unis - euronews

Google actu "Schiste" - mer, 21/01/2015 - 15:55

euronews

Pétrole de schiste : la baisse des cours se fait sentir aux Etats Unis
euronews
Première conséquence économique tangible de la baisse des cours du pétrole : le géant minier anglo-australien BHP Billiton va arrêter d'exploiter d'ici le mois de juin 40% de ses plateformes de pétrole de schiste aux Etats-Unis. Le pétrolier Total ...
Pétrole de schiste: BHP Billiton va réduire les plateformes exploitées ...Romandie.com
BHP Billiton va réduire ses investissements dans le schisteBoursier.com (Communiqué de presse)

19 autres articles »

Nuit de doute à In Salah

Gaz de Schistes Provence - mer, 21/01/2015 - 15:51

le 21.01.15 | El Watan

La présidence aurait décidé le gel du dossier gaz de schiste

Tout en annulant les marches prévues hier, les animateurs de la protestation à In Salah maintiennent leur sit-in permanent sur la place principale de la ville tant que  le gel des explorations n’est pas annoncé officiellement.

L’attaché de communication du comité de coordination de la protestation populaire d’In Salah, Hadj Mohamed, a annoncé la nouvelle, hier à la mi-journée. Il a déclaré à la foule, qui observait son sit-in permanent sur la place devant la daïra, baptisée «place de l’Union et de la Résistance» depuis trois semaines, qu’un coup de téléphone de la Présidence a annoncé qu’«une décision en faveur de la population d’In Salah a été prise par le président Bouteflika et que cette décision sera officiellement transmise par un émissaire de la Présidence dans les jours qui viennent».

Le tapis rouge des délégations officielles est bien arrivé à l’aéroport pour être déroulé devant l’illustre envoyé d’Alger. La bonne nouvelle a plongé la population dans l’impatience, d’autant plus que des membres du comité ont donné plus de détails, en public, parlant carrément de «gel des forages du gaz de schiste» quand d’autres ont évoqué «un arrêt définitif».

Une rumeur assumée par les meneurs, qui ont brillé par leur aptitude à mobiliser une population totalement acquise à la cause depuis le début des protestations, le 31 décembre dernier, et qui ont instauré une démocratie de l’information envers les manifestants et l’ensemble de la société. Une méthode selon laquelle toute information officielle doit passer par le canal du groupe de 22 délégués choisis par les manifestants, chargés de transmettre l’unique revendication aux autorités et assurer la médiation et le choix des personnes à impliquer dans le processus.

Hadj Mohamed décrit une ambiance calme et sereine : «Les gens sont contents mais restent vigilants, ils craignent un revirement de situation de dernière minute.» Sur la place de la Résistance, le sit-in permanent ne sera pas levé avant l’annonce officielle de la décision de Bouteflika. «C’est irréversible, c’est le symbole de notre résistance.» La marche improvisée par un groupe de  jeunes a été annulée par le comité de coordination «en signe de bonne volonté envers les autorités qui préparent une décision annoncée comme étant favorable pour In Salah».

Autre signe de bonne volonté : après la reprise progressive des cours dans les établissements scolaires et l’ouverture partielle des commerces en soirée, l’activité administrative et  commerciale devrait être normale aujourd’hui. La ville, encore paralysée par solidarité, retrouvera donc aujourd’hui son rythme : hier pas un kiosque pour envoyer un fax, jusqu’à 16h les gens étaient debout, attendant du nouveau.

Gel ou arrêt définitif

Mohamed Djouan, président de l’association Shams, est confiant : «Le Président n’avait pas une idée précise et juste de notre revendication. Les politiques n’ont pas fait leur travail, certains ont parlé de main étrangère. On a bien compris qu’ils ne connaissaient ni le Sud ni les habitants d’In Salah, qu’on a traité de traîtres au début et jusqu’à il y a quelques jours.

Ils ne connaissent ni notre histoire ni nos principes. Ils n’ont pas mesuré notre dévouement à la patrie.» Il aura fallu que le patron de la police vienne pour que le Président ait la bonne version des faits ? «Ecoutez, nous sommes les plus simples, les plus généreux, nous n’avons jamais rien demandé et si les responsables  n’ont pas pu régler ce problème ou n’ont pas donné la bonne information, c’est qu’ils ne sont pas à la hauteur ! Et les pouvoirs publics doivent revoir leur copie.»

Gel ou arrêt des forages de gaz de schiste ? Les gens semblent euphoriques tout en gardant à l’esprit que quelle que soit la décision du Président, elle devra être suivie de textes réglementaires. «Cette protestation a donné une leçon à tous : on peut arriver à ses fins de façon pacifique, en préservant les biens publics. Nous avons plus servi l’Algérie qu’In Salah», répète Hadj Mohamed.

Le président de Shams estime, quant à lui, que «dorénavant, quand quelqu’un  pointera un doigt vers nous, il faudra qu’il se rappelle que les autres doigts se retourneront contre lui», visant sûrement des élus du FLN froidement reconduits, la veille, après les déclarations du député de Tamanrasset et du secrétaire général du parti.  In Salah a refusé la médiation des politiques. Certains n’ont trouvé personne pour les recevoir : venus jusqu’à l’esplanade, ils ont été reçus avec du thé et des cacahuètes, on leur a offert à manger, mais rien d’autre.

Une médiation où les rapports de force de la ville ont été respectés, dit-on parmi les animateurs du mouvement. «Des personnes influentes, ayant des relais à la Présidence, ont bougé depuis quelques jours» et «quoique la décision vienne en retard, nous avons encore confiance dans l’institution de la Présidence comme dernier recours». Voilà donc ce qu’on pense à In Salah.

Dernier point évoqué à la veille de cette annonce tant attendue : le manque de communication institutionnelle. Aucune équivoque à ce propos. «Nous avons envoyé des correspondances depuis plusieurs mois, la direction de l’environnement, le wali, les différents ministères n’ont jamais répondu. Tous les problèmes écologiques, des plus simples aux plus compliqués, ont été transmis par notre association, avec des rapports détaillés et des photos à l’appui», explique le président de Shams.

Et d’ajouter : «Personne ne peut nous accuser d’avoir failli à notre mission de société civile. Notre association n’est pas dédiée à la danse ou à la fantasia, mais à la vulgarisation de la culture écologique et à la préservation de l’environnement, ce que nous assumons depuis plusieurs années.» Pour le reste, la société civile annonce que quand tout sera terminé, une grande campagne de nettoyage et d’embellissement de la ville sera menée. Histoire de montrer l’image réelle d’In Salah, qui a maintenant le statut de ville citoyenne.


In-Salah retient son souffle

Gaz de Schistes Provence - mer, 21/01/2015 - 15:43

le 21-01-2015, Farid Abdeladim, Liberté

Une décision imminente est attendue par le mouvement antigaz de schiste

C’est le général-major, Abdelghani Hamel, qui serait pressenti pour rendre publique la décision du président Bouteflika sur le gaz de schiste. Ici, à In-Salah, sa venue serait imminente.
Quant à la décision en elle-même, aucun détail n’a filtré. En revanche, les manifestants gardent l’espoir quant à l’arrêt de l’exploration du gaz non conventionnel.

Pour la première fois depuis le déclenchement, le 1er janvier dernier, du mouvement antigaz de schiste, les citoyens d’In-Salah ont renoncé, hier, à leur marche quotidienne. Et pour cause, ils ont été rassurés par les représentants du collectif citoyen, entrés en contact avec les autorités notamment depuis la venue du DGSN, le général-major, Abdelghani Hamel, qu’“une réponse favorable” à leur revendication est imminente. “SVP, ne marchons plus à partir d’aujourd’hui. Nous venons tout juste d’apprendre que la réponse des autorités sera annoncée incessamment. D’où, nous vous appelons à rester calmes et attendre cette réponse qui interviendra dans les toutes prochaines heures ou, au plus tard, dans deux ou trois jours.”
Ce message, prononcé par mégaphone par Mohamed Azzaoui, membre du collectif, a été accueilli par les cris de joie des manifestants au moment même où la marche quotidienne s’apprêtait à s’ébranler de la place de la Résistance. Ici, à In-Salah, il faut dire que les échos seraient plutôt favorables à un arrêt définitif de l’exploration du gaz de schiste et que l’envoyé spécial du Président, en la personne du général-major Hamel, serait porteur d’une réponse favorable. M. Azzaoui n’a pas éprouvé beaucoup de difficultés à convaincre la foule visiblement épuisée après plus de vingt jours de résistance.
Cela veut-il dire que le gouvernement a fini par céder devant la pression citoyenne et a décidé de renoncer au projet d’exploration du gaz de schiste lancé dans la région d’In-Salah ? “Pour l’instant, nous n’avons pas de détails sur la réponse qui sera rendue publique par les autorités du pays ; nous avons néanmoins, eu l’assurance qu’elle s’annonce positive”, explique à son auditoire, le même membre du collectif citoyen antigaz de schiste d’In-Salah. Si l’argument a suffi à dissuader les manifestants de marcher hier, il est toutefois loin d’être suffisant pour les convaincre de lever leur camp de la place de la Résistance qui fait face au siège de la daïra, où ils ont élu domicile depuis le déclenchement du mouvement. “Évidemment, nous restons toujours mobilisés tant que cette décision n’est pas encore connue. Nous n’avons aucune concession à faire ; notre revendication reste la même, à savoir l’arrêt du projet d’exploitation du gaz de schiste”, souligne, à ce titre, Abdelkader Bouhafs, autre membre du collectif citoyen d’In-Salah, selon lequel il est fort probable que ce soit le général-major, Abdelghani Hamel, qui reviendra à In-Salah pour faire cette éventuelle annonce. “D’après les informations qui nous sont parvenues, c’est M. Hamel qui devra revenir pour annoncer la décision prise par le chef de l’État”, a-t-il déclaré. Le DGSN, faut-il rappeler, a été dépêché dimanche dernier, par la présidence de la République pour écouter et enregistrer les doléances des citoyens d’In-Salah qu’il avait promis de transmettre en “main propre” au président Abdelaziz Bouteflika. Pour leur part, les représentants des citoyens, qui se sont entretenus avec lui, n’ont pas cessé de faire l’éloge sur l’écoute et le respect qu’il leur a réservés à l’occasion de cette rencontre.
Cependant, si la ville d’In-Salah a retrouvé un calme précaire, l’annonce d’hier, de la venue d’une délégation du FLN, a été, très mal perçue par les manifestants.
Et ils l’ont fait savoir. “Nous prévenons que cette délégation n’a surtout pas intérêt à s’approcher de notre camp au risque de voir les choses tournées au drame”, menacent publiquement les représentants du collectif citoyen antigaz de schiste d’In-Salah, hostiles à toute tentative de récupération politicienne par le vieux parti. M. Azzaoui a qualifié la manœuvre du FLN de “diffamation et de manque de respect aux citoyens d’In-Salah que les élus de ce parti ont négligés depuis des années”. Le député de Tamanrasset, Mahmoud Guemama, figurant parmi la délégation du FLN conduite par Mustapha Mazouz, est le plus contesté par les habitants d’In-Salah.


Algérie : vers un moratoire sur le gaz de schiste? - Le Monde

Google actu "Schiste" - mer, 21/01/2015 - 13:31

Le Monde

Algérie : vers un moratoire sur le gaz de schiste?
Le Monde
La présidence de la République algérienne pourrait annoncer ce mercredi 21 janvier la suspension de l'exploitation du gaz de schiste. Selon nos sources, le président Bouteflika proposerait l'instauration d'un moratoire. Ce serait une façon de mettre ...

Gaz de schiste et chute des prix du pétrole : Sellal va s'exprimer ce ... - TSA - Tout Sur l'Algérie

Google actu "Schiste" - mer, 21/01/2015 - 12:49

algerie-focus.com

Gaz de schiste et chute des prix du pétrole : Sellal va s'exprimer ce ...
TSA - Tout Sur l'Algérie
Au cours de l'émission qui devrait être diffusée en direct, Abdelmalek Sellal, tiendra un discours rassurant concernant l'exploration du gaz de schiste qui a provoqué de nombreuses manifestations au sud du pays, indique une source sûre. Le Premier ...
CHUTE DES COURS DU PETROLE ET LE GAZ DE SCHISTE ...Réflexion
Gaz de schiste: Sellal annonce qu'il n'y aura pas d'autres forages ...Al Huffington Post
Sellal à la télévision algérienne : “Nos réserves nationales d ...algerie-focus.com
El Watan
11 autres articles »

Hanoune accable le mouvement anti-gaz de schiste : «C'est une ... - El Watan

Google actu "Schiste" - mer, 21/01/2015 - 10:07

algerie-focus.com

Hanoune accable le mouvement anti-gaz de schiste : «C'est une ...
El Watan
La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, vient à la rescousse du pouvoir. Dans une conférence de presse, animée hier au siège de son parti et consacrée exclusivement au gaz de schiste, Mme Hanoune pense que les citoyens ...
Louisa Hanoune et le gaz de schiste en Algérie: entre soutien et ...algerie-focus.com
Gaz de Schiste: chronologie d'une mobilisation citoyenneAl Huffington Post
Louisa Hanoune au secours de l'option du gaz de schisteLiberté-Algérie
TSA - Tout Sur l'Algérie -L'Expression
9 autres articles »

BHP Billiton va réduire les plateformes de pétrole de schiste aux USA - Romandie.com

Google actu "Schiste" - mer, 21/01/2015 - 06:00

BHP Billiton va réduire les plateformes de pétrole de schiste aux USA
Romandie.com
BHP Billiton va réduire les plateformes de pétrole de schiste aux USA. Sydney (awp/afp) - Le géant minier anglo-australien BHP Billiton a annoncé mercredi qu'il allait arrêter d'exploiter 40% de ses plateformes de pétrole de schiste aux Etats-Unis pour ...
BHP Billiton va réduire ses investissements dans le schisteReuters

5 autres articles »

Départementales : les anti-gaz de schiste font pression sur les ... - Essonne Info

Google actu "Schiste" - mar, 20/01/2015 - 23:50

Essonne Info

Départementales : les anti-gaz de schiste font pression sur les ...
Essonne Info
À deux mois des élections départementales, le collectif Non au gaz de schiste en Essonne s'immisce dans la campagne. Son but : obtenir l'avis de tous les candidats à cette élection sur l'exploitation du gaz de schiste dans le département. Faute de ...

Gaz de schiste : Yousfi change encore de version - TSA - Tout Sur l'Algérie

Google actu "Schiste" - mar, 20/01/2015 - 20:38

TSA - Tout Sur l'Algérie

Gaz de schiste : Yousfi change encore de version
TSA - Tout Sur l'Algérie
Le ministre de l'Énergie, Youcef Yousfi, a assuré, ce mardi à Mascara, que le gouvernement est actuellement en phase d'évaluation et d'étude technico-économique du projet d'exploitation du gaz de schiste. « Le gouvernement n'a à ce jour pris aucune ...
EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTE À IN SALAHL'Expression
Le gouvernement face à son dilemmeLiberté-Algérie

8 autres articles »

TAFTA : motion du Conseil Général de l'Ardèche

COLLECTIF 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE - mar, 20/01/2015 - 20:27
TAFTA : MOTION DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L'ARDÈCHE

Madame, Monsieur,

Suite à l'interpellation d'un certain nombre de collectifs et associations, j'ai souhaité que le Conseil général de l'Ardèche débatte des négociations en cours sur un accord de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement dit « TAFTA ».

À l'occasion de la séance publique du 19 décembre 2014, et sur l'initiative du groupe de la majorité départementale de gauche, une motion a été présentée demandant :

un moratoire sur les négociations en cours et que l'ensemble des textes déjà produits sur ce sujet puissent être rendus publics,

l'ouverture d'un débat national impliquant la participation des collectivités locales et des populations,

au gouvernement d'exercer la plus grande vigilance sur les conséquences de la signature de cet éventuel accord et de tout faire pour protéger le droit des citoyens à décider librement et démocratiquement de leur avenir,

Cette motion, que vous voudrez bien trouver jointe à ce message, a été votée à l'unanimité des suffrages exprimés par les groupes majorité départementale et non inscrit. Les autres groupes n'ont pas souhaité prendre part au vote, ce que je regrette personnellement compte tenu de l'importance de ce sujet pour notre département.

Je vous informe que j'ai notifié cette position politique du Conseil général de l'Ardèche à Monsieur Manuel VALLS, 1er Ministre.

Bien cordialement.

Hervé SAULIGNAC
Président du Conseil général de l'Ardèche

Télécharger la motion (pdf 90 ko)

Gestion de la crise du gaz de schiste : le grand loupé du ... - TSA - Tout Sur l'Algérie

Google actu "Schiste" - mar, 20/01/2015 - 19:18

TSA - Tout Sur l'Algérie

Gestion de la crise du gaz de schiste : le grand loupé du ...
TSA - Tout Sur l'Algérie
Peine perdue. Non seulement le texte posté n'a pas eu l'effet escompté mais plus grave encore, le ministre de l'Énergie Yousef Youcefi a tenu un discours contredisant son chef laissant croire que l'exploitation du gaz de schiste est une fatalité pour l ...
Crise économique, cafouillage politique au sommet de l'état Un ...El Watan

2 autres articles »

Exploitation du gaz de schiste : Le soutien de Louiza Hanoune - El Watan

Google actu "Schiste" - mar, 20/01/2015 - 17:42

Exploitation du gaz de schiste : Le soutien de Louiza Hanoune
El Watan
Le gaz de schiste est une réelle chance pour l'Algérie, a en croire la même source. Avec des réserves estimées entre 20 000 milliards et 28 000 milliards de m3 , l'Algérie pourrait être la troisième puissance mondiale en la matière. Chose que redoutent ...

Bouteflika aurait décidé le gel des forages de gaz de schiste

Gaz de Schistes Provence - mar, 20/01/2015 - 16:38

le 20.01.15 | Houria Alioua, El Watan

© Photo Souhil B. El Watan

L’information a été confirmée par Abdelhamid Slimani, membre du comité de coordination de la protestation des habitants d’In Salah qui affirme que « l’arrêt du projet de gaz de schiste a été décidé, le président Bouteflika a tranché en faveur des habitants ».

Notre interlocuteur précise que les détails de cette information seront transmis directement par le général major Abdelghani Hamel, qui reviendra comme promis avant la fin de semaine à In Salah pour l’annonce officielle de cette décision qui met fin à la polémique entretenue depuis trois semaines par les autorités du pays avec des discours tout à fait contradictoires des responsables de Sonatrach, le ministre de l’énergie et le Premier ministre.


Urgent : Bouteflika aurait décidé le gel des forages de gaz de schiste - El Watan

Google actu "Schiste" - mar, 20/01/2015 - 14:43

El Watan

Urgent : Bouteflika aurait décidé le gel des forages de gaz de schiste
El Watan
L'information a été confirmée par Abdelhamid Slimani, membre du comité de coordination de la protestation des habitants d'In Salah qui affirme que « l'arrêt du projet de gaz de schiste a été décidé, le président Bouteflika a tranché en faveur des ...
In Salah – Nouvelle marche contre le gaz de schiste, les écoles ...TSA - Tout Sur l'Algérie
Contestation anti-gaz de schiste: le général Hamel, émissaire de ...MAGHREB EMERGENT
Contestation anti-gaz de schiste: Hamel, en émissaire de Bouteflika ...Al Huffington Post
Liberté-Algérie
23 autres articles »
Syndiquer le contenu