Langue

Mobilisation à Paris le 08 juin 2013 : Conga (Pérou) et Pascua Lama (Chili), même combat !

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email
Date de publication: 
Dimanche, 23 Juin, 2013
Par: 
Collectif ALDEAH

Les projets des mines à ciel ouvert  Conga (Pérou) et de Pascua Lama (Chili et Argentine) sont le résultat de cette soif insatiable de profit qui pousse les entreprises extractivistes à broyer des territoires entiers et cela, avec la complicité des gouvernements successifs, qu’ils soient de « gauche » ou de droite. Le potentiel de destruction de ces deux projets est invraisemblable et ils menacent directement  les sources d’eau qui alimentent sur des milliers d’hectares les populations locales et leur agriculture, ainsi que la faune et la flore de la région.   Qu’il s’agisse de la destruction des glaciers dans la Cordillère des Andes, dans le cas de Pascua Lama, ou de l’anéantissement des quatre lacs d’altitude dans le cas de Conga, ces projets miniers sont de véritables écocides qui ne bénéficieront qu’à une poignée d’actionnaires  et contamineront cette ressource précieuse qu’est l’eau. Protégeons la vie! Non aux projets miniers! Oui aux activités soutenables !

En France aussi, on se mobilise contre ces projets de mines à ciel ouvert

En effet, nous sommes concernés. BNP-Paribas, première banque française, investit dans des entreprises qui mènent des projets écocides et responsables de graves violations des droits de l’homme. 

BNP Paribas Investment Partners Luxembourg, filiale de BNP Paribas offre à ses clients la possibilité d’investir sur le marché financier des Etats Unis à travers le fond BNP PARIBAS L1 Opportunities USA C. Les investissements de ce fond se dirigent à 46,63% dans l’exploitation des matières premières et à 18,93% dans l’énergie.

Parmi les entreprises dans lequel ce fond investit, se trouvent :

  • Newmont Mining, principal actionnaire de Yanacocha (Pérou), mondialement connue pour être responsable de graves pollutions, comme le déversement de 151 kg de mercure dans le village de Choropampa (Pérou) en 2000. Cette entreprise conduit aujourd’hui les opérations du controversé projet d’extraction d’or et de cuivre à Conga (Cajamarca, Pérou) qui implique de détruire quatre lacs de haute montagne et menace les sources d’eau des vallées fertiles de Cajamarca. Depuis octobre 2012, plus de 2000 paysans (ronderos) se relayent pour monter la garde à plus de 4000 mètres d’altitude pour protéger les lacs. Newmont Mining, emploie et rémunère directement des policiers. Récemment un paysan a été blessé par balle de chevrotine. Cinq habitants des communes de Celendin et Bambamarca ont perdu la vie dans ce conflit en 2012. Depuis le 17 juin 2013, 5000 ronderos occupent de nouveau la zone en se relayant. 5,72% (près de 60 millions de dollars) de BNP PARIBAS L1 Opportunities USA C sont investis dans cette entreprise.
  • Barrick Gold, un autre géant minier qui opère notamment le projet binational (Chili-Argentine) Pascua Lama. Situé à plus de 4500 mètres d’altitude, dans la cordillère des Andes, aux portes du désert d’Atacama, ce projet minier a déjà commencé la destruction de trois glaciers, vitaux pour l’équilibre hydrique de la fertile Vallée du Huasco. Il a déjà affecté les activités traditionnelles des paysans et indigènes (Diaguita) de la vallée. En mai 2013, Barrick Gold a été condamnée à suspendre son projet au Chili à cause des graves dommages constatés par l’autorité environnementale. Cependant, du côté argentin, les travaux continuent. Des deux côtés de la cordillère, le projet Pascua Lama est combattu par les populations affectées. 4,85% (près de 50 millions de dollars) de BNP PARIBAS L1 Opportunities USA C sont investis dans cette entreprise.
  • D’autres entreprises, comme Apache (présente dans l’exploitation de gaz de schiste en Argentine), Mosaic Co (exploitation de phosphate), Goldcorp (responsable de graves pollutions d’eau générée par l’exploitation de l’or au Guatemala), Schlumberger (groupe de services pétroliers, intervenant dans les opérations de fracturation hydraulique), Kinross Gold (impliquée, entre autres, dans un projet minier controversé dans une zone protégée en Equateur), etc.

Peut-on laisser faire ? Doit-on fermer les yeux ? Nous dénonçons la recherche de profit à tout prix. Nous invitons tous les clients de la BNP à interpeller leur banque sur la nature de ses investissements et la menacer de boycott.

Non aux mines à ciel ouvert qui détruisent la vie, ni Conga, ni Pascua Lama, ni là-bas, ni ailleurs.

Contre la répression à Cajamarca (Pérou) -En soutien à la Xème Marche-Carnaval pour la Défense de l’Eau et de la Vie et contre Pascua Lama (Chili)

En savoir plus :

Sur Conga : www.aldeah.org/fr/non-au-projet-conga-perou

Sur Pascua Lama  www.aldeah.org/fr/pascua-lama-1

A la suite de ce communiqué, les images de la mobilisation du 8 juin à Paris.

NON A PASCUA LAMA - CONGA NE PASSERA PAS - OUI A L’EAU, NON A l’OR

IMAGES DE LA MOBILISATION À PARIS - 8 juin 2013

Contre la répression à Cajamarca, En soutien à la Marche-Carnaval contre Pascua Lama

Commentaires

 

Commenter le contenu (Soumis à modération)

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
Refresh Type the characters you see in this picture. Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.

La newsletter de Aldeah.org

S'abonnez au bulletin d'information