Langue

Collectif Ile de France NON AUX GAZ ET PETROLE DE SCHISTE

Collectif Ile de France NON AUX GAZ ET PETROLE DE SCHISTE - Tous les contenus

iPaper Anti-extractivisme et Transition. Croiser les perspectives
iPaper Luttes contre l’extractivisme, expériences alternatives et transition : construire des ponts (FUC 2012)
Communiqué Message des collectifs de la coordination du Nord de la Loire aux collectifs anti gaz et pétrole de schiste rassemblés à Nantua
Communiqué BASSIN PARISIEN : Les compagnies pétrolières préparent le terrain pour le pétrole de schiste...
Communiqué Non à la participation de la France à la recherche et à l'exploitation des hydrocarbures offshore en Grèce
Communiqué Lettre ouverte à la rédaction de France 2 en réaction à un reportage sur les énérgies renouvelables
Communiqué Lettre ouverte à l’Académie des sciences
Article de presse En France comme dans le monde, la "bataille du schiste" ne fait donc que commencer
Communiqué Gaz et pétrole de schiste : Ni dans mon jardin, ni dans celui du voisin !
Communiqué Communiqué de presse des collectifs anti gaz et pétrole de schiste réunis en coordination à La Ferté sous Jouarre (77)
Vidéo « Contrer l’extractivisme, défendre l’eau » au FAME 2012. Introduction par Anna Bednik
Vidéo Premier forage de pétrole de schiste à Paris - 22 septembre 2012
Communiqué COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pétrole de schiste en Ile-de-France : pourquoi le Bassin parisien est-il toujours en danger ?
Événement Le Festival des Utopies Concrètes
Communiqué Lettre de soutien et de solidarité avec les communautés du Bassin de Salinas Grandes et de Guayatayoc de Salta y de Jujuy
Événement Gaz de schiste : Préparer la riposte ! Contre colloque du 17 janvier - Paris de 16h à 20h
Communiqué Le mouvement citoyen des Collectifs contre les gaz et pétrole de Schistes récompensé par une Victoire du Bien Commun
Événement Evénement : gaz et pétrole de schiste, c'est pas fini -> Mobilisation le 23 octobre en IDF
Communiqué Gaz et pétrole de schiste en France : c'est pas fini...
Communiqué Excellente nouvelle: Vermilion ne nous demande pas notre numéro de compte en banque!

Documents

Gaz et pétrole de schiste : Ni dans mon jardin, ni dans celui du voisin !


Paris, 21 décembre 2012. Contrairement à leurs vibrantes prises de position sur ce dossier avant les dernières élections présidentielles, une fois au pouvoir, les socialistes et leurs alliés montrent leur vrai visage. Alors que François Hollande s'est publiquement engagé en septembre dernier à ne pas permettre l’exploitation des gaz et pétrole de schiste au nom de la défense de l'environnement, son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, cité par le Point, déclarait hier qu’un accord était en cours de signature avec l’Algérie. Ce dernier ferait de l’Algérie un laboratoire que la mobilisation citoyenne sans précédent a rendu plus difficile à mettre en place en France : celui des expérimentations d'alternatives à la fracturation hydraulique. Seule technologie actuellement rentable pour exploiter les hydrocarbures de schiste, la fracturation hydraulique est interdite sur le territoire français depuis le 13 juillet 2011.

Au moment où commence le débat sur la transition énergétique convoqué par François Hollande, l’annonce de Laurent Fabius révèle le cynisme de ce pouvoir qui n’a aucun scrupule à contredire par les actes ses discours plaidant en faveur des énergies renouvelables et de la préservation de l’environnement. En effet, quelle que soit la technique utilisée pour libérer les minuscules concentrations de gaz ou de pétrole, la roche-mère doit être fracturée et les fissures gardées ouvertes, à l’aide de particules injectées par un liquide porteur. Les risques de remontée à la surface des contaminants naturellement présents dans la roche (métaux lourds, arsenic, éléments radioactifs, etc.) restent donc inchangés. De même, ni la fracturation au méthane, ni la fracturation pneumatique, ni la facturation par arc électrique, ni la fracturation au CO2, techniques extrêmement complexes en soi, ne permettront d’éviter les fuites de méthane et n’inverseront la tendance à l’aggravation de l’effet de serre. Loin de renoncer à la dépendance vis-à-vis des énergies fossiles, le gouvernement persiste dans le modèle productiviste et extractiviste, obsolète et mortifère pour la planète.